Festival Descent-Danse - 1996-2001 / Tours

        A partir de 1998 j'ai commencé à collaborer avec la danseuse Laurence Rondoni sur le festival Descent-Danse, qu'elle avait initié en 1996 avec le danseur Matthieu Doze et le soutien du CCN de Tours dirigé à l'époque par Daniel Larrieu.

       Cette collaboration a duré jusqu'à la dernière édition, clôturant le festival en 2001. Nous partagions par ailleurs avec Laurence Rondoni de nombreuses situations de créations, de performances ou de propositions pédagogiques expérimentales avec la volonté de troubler sans cesse les frontières des champs artistiques - sous le regard bienveillant et aigu de Jean-Jacques Palix, Eve Couturier et Olivier Nourisson.

       Le festival Descent-Danse avait été conçu dès le départ comme le point de convergence de créateurs (danseurs, musiciens, plasticiens, poètes, vidéastes, skatteurs...) qui, le temps du festival, investissaient différents lieux dans la ville, inventaient ou ré-actualisaient pour l'occasion des oeuvres et des expériences parfois confidentielles mais qui témoignaient, pour nous, de la vitalité artistique et des germinations du contemporain, lui / nous offrant un espace de visibilité réfléchit à taille humaine, fabriqué et monté à la main par les créateurs eux-mêmes.

       Après 7 années d'existences, faute de moyens suffisants mais aussi parce que durer n'est pas une fin en soi, nous avons pris la décision de clore le festival par l'édition d'un livret et d'un CD audio, Landslide, en écoute dans la section audio.

Extraits du livret Descent-Danse 7 (conception Laurence Rondoni et Olivier Nourisson)

Succès de la clôture du festival Descent-Danse 7 (photo Eve Couturier)

© Atelier hors champ