L’atelier hors champ  - direction artistique : Pascale Nandillon, Frédéric Tétart

 

Pascale Nandillon, metteur en scène, crée l'atelier hors champ en 2000 et co-fonde la compagnie en 2003 avec Ghislain de Fonclare, Nicolas Thévenot, Sophie Pernette.
D'abord laboratoire de recherche accueillant comédiens professionnels, amateurs, plasticiens et cinéastes, puis compagnie professionnelle qui travaille en fidélité avec une quizaine de personnes.

Depuis 2009, Pascale Nandillon co-dirige avec Frédéric Tétart l’ensemble des projets amateurs et professionnels.

Ont ainsi vu le jour depuis 1997 : Roberto Zucco de B-M. Koltès ; L'insoumis d' H. Michaux (2000) ; La maman et la putain à partir du film de J. Eustache ; Salomé de F. Pessoa (2001) ; La pluie d'été de M. Duras (2002-2003) ; Variations sur la mort de J. Fosse (La Fonderie - Le Mans, le Berthelot - Montreuil, l’Echangeur • 2005), Le petit Poucet de C. Baratoux (Anis gras, le Berthelot - Montreuil, Espace André Malraux - le Kremlin-Bicêtre, la Ferme de Bel Ébat - Guyancourt, l’Espal-scène conventionnée - Le Mans) ; Au Hommes d’après les Cahiers de V. Nijinsky (création La Fonderie - Le Mans, Anis Gras, Le Berthelot - Montreuil, théâtre Bernardines - Marseille, l’Espal-scène conventionnée - Le Mans • 2007) ; Le bruit du temps d’après E. Savitskaya (théâtre des Bernardines - Marseille, Hôpital psychiatrique Edouard Toulouse - Marseille) ; Forces. Éveil, l’Humanité d’A. Stramm (création Vidy Lausanne, co-productions l’Espal-scène conventionnée - Le Mans, la Fonderie - Le Mans, La Ferme de Bel Ébat - Guyancourt • 2010) ; Le Banquet ou l’atelier du regard (2010 – L’espal, Le Mans) ; Macbeth Kanaval (2012 – co-production L’espal, La Fonderie, Le Mans – Théâtre du Soleil (Paris) L’échangeur (Bagnolet), Grand Théâtre de Calais, Les ateliers de Paris-Carolyn Carlson) ; Par les nuits, tryptique de lectures d’August Stramm (production Atelier hors champ, La Fonderie (Le Mans) ; Abri-Mémoire (Uffholtz), La Maison d’europe et d’Orient (Paris), La Parole Errante (Montreuil), Eve-Université du Maine (Le Mans) ; Les Vagues (l'Echangeur (Bagnolet), Théâtre du Soleil, Quinconces-L'Espal (Le Mans) • 2016 ; Théâtre de l'Hôtel de Ville - (Saint-Barthélémy d'Anjou) • 2017) ; Annette Oratorio d'après les carnets d'Annette Libotte (La Fonderie - Le Mans, Théâtre de la Commune - Aubervilliers, Grand Théâtre de Calais, Théâtre des Quinconces-L'espal SN-Le Mans)

 

 

De 2009 à 2013, Pascale Nandillon a été artiste associée à L’espal-scène conventionnée (Le Mans). Ce compagnonage se poursuit depuis. Entre 2007 et 2013, l'Atelier hors champ est en résidence à L'espal pour des travaux théâtraux, radiophoniques et cinématographiques avec les habitants du quartier des Sablons au Mans, rassemblant les acteurs de l'atelier et des participants amateurs (adultes et enfants). Il s'y fabrique en collaboration avec Guillaume Bureau, Céline Finidori, Ghislain de Fonclare, Sophie Pernette et Frédéric Tétart, une pièce de théâtre - La pluie d'été, une pièce radiophonique - À chaque orage et un film - Ici, c'est partout, voyez autour de La pluie d'été de M. Duras. En 2010, création théâtrale avec les habitants et les acteurs de la compagnie autour de Variations sur la mort de J. Fosse. En 2011, une création théâtrale avec des enfants du quartier - La promenade de Fritz d'après L'étang de R. Walzer. En 2010-2012, La Tour, un projet cinématographique dans une tour HLM du quartier des Sablons au Mans.

Puis viendront Est, en 2013-2014, d'Eugène Savitzkaya, la participation à la création collective Le temps du papillon, en 2014-2015, une mise en scène du roman Les années d'Annie Ernaux en 2016-2017, pour 12 récitants et archives et enfin l'adaptation du scénario l'Homme qui aimait les femmes de François Truffaut en 2018-2019.

Collaboration avec la médiathèque Louis Aragon du Mans, Promenade nocturne, lecture radiophonique pour 12 lecteurs amateurs à partir de textes de Le clézio, Pessoa, Cendrars..., sera donné lors de la Nuit de la lecture en janvier 2020.

 

Parralèlement, l'atelier hors champ fait partie du collectif qui co-élabore à l'année les rencontres et les ouvertures publiques Encore Heureux..., accueillies par la Fonderie au Mans, permettant d'accueillir et de travailler des questions à la lisière du soin et de l'art, de tenir des ateliers de  création. Dans ce cadre, ont vu le jour des expérimentations et des travaux radiophoniques, polyphoniques, mêlant texte et musique à partir des textes de Savitzkaya (Célébration d'un mariage improbable et illimité, 2015), de Heidsieck (Vaduz, 2016), de Tarkos (Anachronismes,  2016-2017)...

 

Enfin l'atelier hors champ est intervenu à de nombreuses reprises dans les écoles, les collèges et les associations, anime et effectue à l'année ou ponctuellement un travail de transmission, de création, de pédagogie, dans le cadre d'ateliers théâtres en direction des amateurs, des Cattp et des patients en psychiatrie du Mans, des détenus de la maison d'arrêt du Mans, des Lycées Option Théâtre, de l'EPSM, du Conservatoire d'Art Dramatique du Mans, de l'école des Beaux-arts de Tours.

Créations 2001 - 2017

© Atelier hors champ